Main Menu

Quel est ton opinion
 


Designed by:

Situation géographique et population PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Terra Cabinda   
Lundi, 27 Décembre 2010 19:42

       

LE CABINDA

 

                                                 

Situation géographique et population


Le Cabinda est un territoire côtière situé en Afrique centrale au sud de l’Equateur et légèrement au nord du Fleuve Congo, entre les coordonnées: 4º 22’ 30’’ et 5º 48’ de latitude Sud; et 12º et 13º 13’ de longitude Est.


La population du Cabinda est estimée de plus de 600.000 habitants, dont presque la moitié vie en exile. La population du Cabinda est comparable numériquement à celle des Seychelles (671.000 hab.) et supérieur à celle du Luxembourg (300.000 hab.), de la Guinée équatoriale (343.000 hab.).
 

Le Cabinda est limité au Nord par la République du Congo/Brazzaville, au Sud et à l'Est par la République Démocratique du Congo/Kinshasa et à l'Ouest par l'Océan Atlantique (dont 200 km de côte).


Le Cabinda n’a aucune frontière commune avec l’Angola.

 
Capital : Tchiowa


Langues : Fiote ou Ibinda et Portugais
 

Superficie:  10.000 km²

 


Bref résumé historique: Le Cabinda, des origines à nos jours

 
Le Cabinda est un état issu des royaumes  Kakongo, Ngoio et Loango qui furent à l'origine des royaumes autonomes de l'ancien royaume Kongo dia Ngunga ou Kongo ou Kongo dia Ntolila.
 

En 1500, ces trois petits royaumes s'émancipèrent et formèrent le Cabinda. Suite à l'arrivée des Européens sur les rivages du royaume Kongo au XVème siècle, suite à sa position stratégique, le Cabinda était devenu un enjeu de convoitise pour les différentes puissances coloniales.
 

Le Portugal, craignant de perdre le Cabinda a fait signer des traités aux chefs cabindais en 1883 (Chimfuma), 1884 (Chicamba) et 1885 (Simulambuco), avant la Conférence de Berlin, réunion des puissances européennes pour le partage des colonies et des zones d'influence en Afrique.


Le 1er février 1885 fut donc signé le Traité de Simulambuco entre les princes cabindais et la couronne portugaise, conférant au Cabinda le statut de protectorat portugais; cependant l'Angola était déjà une colonie portugaise depuis 1482.

 

En 1910, un coup d'État militaire met fin au règne du roi Manuel II et, en 1911, il y a proclamation de la République du Portugal qui se dote d'une nouvelle constitution.
 

En 1933, la nouvelle loi fondamentale portugaise maintient parmi ses provinces d'outre-mer la distinction entre Angola (une colonie) et le Cabinda (un protectorat).
 

1956: Pour des raisons de simple commodité administrative et de facilité de gestion, le Portugal rattache administrativement le Cabinda à sa colonie angolaise, sans consultation du peuple cabindais, alors qu'il n'a aucune frontière commune avec l'Angola.
 

1963: Naissance du FLEC - Front de Libération de l'Enclave du Cabinda.


Avant l'annexion du Cabinda par l'Angola, le peuple cabindais ne s'était jamais soumis à la domination portugaise.


 Dans une perspective de libération de leurs populations sous la domination portugaise, les Cabindais s'étaient organisés au sein du Mouvement de Libération de l'Enclave du Cabinda (MLEC), du Comité d'Action d'Union Nationale Cabindais (CAUNC) et de l'Alliance du Mayombe (ALLIAMA).
 

Pour mieux intensifier leurs actions, les trois mouvements fusionnèrent lors du Congrès de Pointe-Noire (Congo/Brazzaville) du 2 au 4 août 1963 pour donner naissance au FLEC.
 

1964: Lors du 2e Sommet du Caire de l'Organisation de l'Unité africaine, la question du Cabinda est de nouveau posée, conformément au programme de décolonisation de l'Afrique qui reconnaissait le Cabinda comme le 39ème État africain à décoloniser tandis que l'Angola est le 35ème.

 

15 Janvier 1975: Signature des accords d'Alvor entre le Portugal et les mouvements de libération de l'Angola (FNLA; MPLA et UNITA); Le Cabinda est annexé à l'Angola, violant ainsi le droit international qui reconnaît au peuple cabindais sa souveraineté et son droit à l'autodétermination.
 

Les Cabindais manifestèrent leur indignation totale contre ces accords et déclarèrent nul et non avenue une telle annexion.


Du 2 au 3 Novembre 1974: le Cabinda est occupé militairement par l'armée du Mouvement Populaire pour la Liberation de l’Angola (MPLA) à partir de Pointe-Noire au Congo/Brazzaville avec l'aide soviéto-cubaine.
 

11 Novembre 1975: Après la proclamation de l’independence de l’Angola, le Cabinda devient donc 18ème province d'Angola.

Avec cette invasion et occupation suivit de l’annexation, le peuple cabindais va connaître un drame sans précédent qui dure jusqu’a ce jour.

 


Citant les celebres termes de l’intelectuel et homme profondement humain ci-dessous, le peuple Cabindais interpelle la Communauté Internacionale de dire un mot sur le Cabinda:

 
« Pour un peuple, le pire des dénis de justice n'est pas seulement d'être écrasé, mais quasi effacé de la mémoire universelle par une propagande hégémonique qui le voue aux poubelles de l'histoire » François-Xavier Verschave

 

La carte approuvé  par l’OUA en 1964, actuel Union Africaine (UA) et reconue par L’ONU pour la totale decolonization de l’Afrique où le Cabinda est classé 39ème État et l’Angola 35ème états à décolonisés

Mise à jour le Vendredi, 31 Décembre 2010 01:46
 

Don

Oui, je voudrais aider le fait d'exprimer la situation difficile du peuple réprimé et marginalisé de Cabinda.

Le Forum Libéral pour l'Émancipation de Cabinda est une organisation sans but de profit et compte sur les cotisations de ses membres, les subventions et les donations des personnes et des organisations philanthropiques amants de la paix, qui comprennent le joug de notre peuple que nous représentons pour soutenir son travail et activités. Votre donation serait une contribution bienvenue pour nous permettre de continuer à assister les aspirations justes et paisibles du peuple de Cabinda et promouvoir leurs droits de l'homme et droit pour l'autodétermination, trouver la solution nonviolente du conflit de Cabinda qui affecte le peuple de Cabinda et apporter la paix et la sécurité pour tous dans le territoire.