Main Menu

Quel est ton opinion
 


Designed by:

Le Cabinda de Nouveau au Croisement du régime angolais du MPLA PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Terra Cabinda   
Lundi, 21 Mars 2016 00:46

Le Cabinda de Nouveau au Croisement du régime angolais du MPLA

Une fois de plus, les forces armées et de sécurité angolaises ont concentré leur puissance militaire au nord du Cabinda, illégalement occupé, au style agressif et spectaculaire bien connu, propre d’un régime qui prétend être en contrôle du territoire de Cabinda en paix, et un faiseur de paix régionale, qui embrasse la démocratie

Selon des sources sures, le régime du MPLA, parti au pouvoir en Angola depuis l'indépendance en 1975, se préparé à créer une autre instabilité dans la région de l'Afrique Centrale dans la poursuite des trois aspects, supposant, pour assurer la survie du régime face à la rapide dégradation de la  perspective de l’ économie angolaise et l'incertitude politique dans les pays voisins de Cabinda, la République démocratique du Congo (Kinshasa) et la République du Congo (Brazzaville), comme suit :

- Premièrement, pour taire, taillader, subjuguer et de conclure la vague d'assassinats des voix croissantes de mécontentement et de rejet de l'occupation angolaise et l'annexion du Cabinda, et à la poursuite de Combattants pour la Liberté du Cabinda,  bien que les dirigeants angolais en font des déclarations publiques de l'inexistence de toute forme de résistance ou de guerre sur le territoire de Cabinda.

En fait, le régime du MPLA s’est préparé pour causer une série de destructions destinées à réprimer la résistance Cabindaise et ses dissidents tant à l'intérieur du territoire comme à l'étranger - à savoir les deux pays voisins du Cabinda: Congo Brazzaville et Congo Kinshasa, où de manière ouverte le régime du MPLA s’est engagé à commettre des assassinats politiques contre les réfugiés cabindais établis depuis longtemps, datant de la résistance coloniale portugaise de Cabinda, ainsi que les réfugiés résultant de l'exode et des vagues successives de réfugiés cabindais créés par la brutalité du MPLA et de son régime depuis l'occupation et l'annexion du Cabinda.

- Deuxièmement, pour  rappeler aux régimes qu'ils ont aidé à installer au pouvoir dans les deux Congo (Brazzaville et Kinshasa) et les peuples de ces pays qui résistent à leur rôle de contrôle que le régime angolais du MPLA est toujours le maître de la situation et à tout moment peut frapper à nouveau si toute tentative de résister ou de se débarrasser de leur contrôle est perçu.

- Troisièmement, le régime du MPLA au travers ce mouvement vise à créer les conditions d'un chaos dans la région de l'Afrique Centrale et de mettre ainsi à bord et sous leur contrôle tous les Angolais en exploitant un sentiment patriotique censé à dévier l’attention du peuple angolais des conditions désastreuses qu’il vit, qui se dégradent et deviennent insupportables depuis la chute du ‘prix du baril de pétrole’, bien que pendant le boom pétrolier les citoyens ordinaires n’en ont pas bénéficié.

La situation est très préoccupante, non seulement pour le peuple Cabindais, mais aussi pour la communauté internationale en raison de son ampleur. Par conséquent, la communauté internationale a le devoir moral d'agir et de prévenir ce genre de comportement, et de prendre les aggravations du régime angolais du MPLA au sérieux. Les peuples sont intitules au droit de penser, de parler et de disposer d'eux-mêmes et ne doivent pas être laissés à la merci d'un régime qui les oppresse impitoyablement. Il est temps d'arrêter, en Afrique, la réminiscence du colonialisme et du communisme - appelé régime MPLA, en Angola, pour le répit du peuple cabindais et tous les autres peuples victimes de ce régime.

Quant a le peuple cabindais, peu importe l’endroit où vous vous trouvez, il est important de réfléchir sur la souffrance de notre peuple et de s’abstenir de toutes déclarations ou promesses non pertinentes et les controverses inutiles, car il ne nuit non seulement pas au peuple cabindais et sa cause, mais aussi rend également ceux qui embrassent ces pratiques de plus en plus négligeable pour tout bien soit pour le Cabinda ou pour la communauté internationale, parce que cela empêchent la concentration des forces cabindaises et l'implication très nécessaire de la communauté internationale pour une solution pacifique de la question du Cabinda. Ceci, à un moment que l'Angola fait face à des difficultés à se mettre en place en conformité avec les normes internationales et se pousse à l'isolement sur la scène internationale en raison de ses tactiques ruse et la cruauté non seulement envers le peuple du Cabinda, mais aussi aux peuples voisin de Cabinda, comme ainsi que d'autres peuples africains, et aussi à son propre peuple en Angola.

Le peuple cabindais est affligé mais non désespéré et regarde vers le monde libre et demande si ce monde peut vraiment être libre pour tous y compris Cabinda ou certains sont condamnés à supporter le joug étranger, comme dans son cas de l'Angola?

La recherche d'une réponse à cette question ainsi qu’à d'autres de l'intérêt pour l’établissement d'un consensus national pour faire avancer la perspective d'une solution durable pour la dévolution du droit à l'autodétermination du peuple cabindais devrait être ce qui motive chaque cabindais dans leur approche aux institutions internationales, médias et personnalités réputées et respectables comme une mission en vue de trouver de l'aide et d'attirer la communauté internationale pour apaiser le joug du peuple de Cabinda, et non pas des déclarations, supplications et  promesses inutile, contredisant et inflammatoires qui ne peuvent que paver, conscient ou inconsciemment, le chemin pour le régime du MPLA de justifier ce qui est injustifiable, alors qu'il continue d'infliger plus de souffrances au peuple de Cabinda avec impunité.

Que Vive le Cabinda

Mise à jour le Vendredi, 25 Mars 2016 11:48
 

Don

Oui, je voudrais aider le fait d'exprimer la situation difficile du peuple réprimé et marginalisé de Cabinda.

Le Forum Libéral pour l'Émancipation de Cabinda est une organisation sans but de profit et compte sur les cotisations de ses membres, les subventions et les donations des personnes et des organisations philanthropiques amants de la paix, qui comprennent le joug de notre peuple que nous représentons pour soutenir son travail et activités. Votre donation serait une contribution bienvenue pour nous permettre de continuer à assister les aspirations justes et paisibles du peuple de Cabinda et promouvoir leurs droits de l'homme et droit pour l'autodétermination, trouver la solution nonviolente du conflit de Cabinda qui affecte le peuple de Cabinda et apporter la paix et la sécurité pour tous dans le territoire.